Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Les orphelins Baudelaire 3 – Ouragan sur le lac

Hello mes petites plumes au vent ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui je vous parle d’une saga jeunesse que j’ai décidé de relire / continuer et qui a bercé une bonne partie de mon enfance ! Je vous laisse avec nos orphelins chez tante Agrippine…

Autour du roman

Auteur : Lemony Snicket
Pages : 204
Edition : Nathan
Thèmes :  #jeunesse #litteraturejeunesse #fantastique #famille #histoiredefamille #aventure

Résumé

Cher lecteur, il m’en coûte de le dire, mais le livre que voici ne contient rien de réjouissant. Les orphelins Baudelaire, Violette, Klaus et Prunille, sont trois enfants charmants à l’esprit vif et au cœur d’or, mais leur vie n’est qu’une longue série de coups du sort et de calamités. Tous les récits les concernant ont de quoi fendre le cœur, et le présent épisode pourrait bien se révéler le pire de tous. Prudence, donc : pour lire ce livre, mieux vaut être prêt à affronter mille choses déplaisantes dont un ouragan, des sangsues voraces, une jambe de bois, de la soupe de concombres glacée et des cadeaux ratés, sans parler de manuels de grammaire. Pour ma part, il est de mon devoir de relater ces tragiques événements ; à toi, lecteur, de décider si tu te sens de force à les lire. Avec mes sentiments respectueux, Lemony Snicket.

Note

Note : 4 sur 5.

Avis

Dans ce tome nous suivons les Orphelins chez un nouveau tuteur, qui vit au bord du lac Chaudeslarmes et évidemment le conte Olaf va les retrouver …

Ce tome est assez intéressant, bien qu’il est un peu redondant avec le précédent. C’est ce qu’un œil plus adulte peut reprocher à la saga d’ailleurs, un côté un peu répétitif. Néanmoins on s’attache à ce nouveau personnage qu’est tante Agrippine. Elle est spéciale mais on s’y attache.

A partir de ce tome les choses deviennent un peu plus « fantastique ». Sans vraiment parler de fantasy ou autre on peut y voir un petit côté imaginaire et surnaturel. Et je ne parle pas que de la malchance des orphelins, mais aussi des éléments comme les créatures ou de petites incohérences qui semblent pourtant être totalement logiques dans le récit.

J’apprécie toujours autant le ton cynique et aussi pessimiste de l’auteur, ça apporte un vrai plus pour un roman jeunesse. Il se lit très vite et on ne s’ennuie absolument pas. Je vous recommande toujours cette saga si vous aimez ce genre de lecture !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :