Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Monstrueuse féérie

Hello les plumes !! Aujourd’hui je vous embarque dans un univers un peu fou, un peu psychédélique et à la fois très très particulier. Nous allons entrer dans la tête de notre héros, qui a un monde intérieur à la fois monstrueux et féérique… Je ne vous en dis pas plus on va découvrir tout ça !

Merci à l’auteur de m’avoir fait découvrir son univers et son monde, j’ai voyagé, je me suis même un peu perdue parfois ^^

Autour du roman

Auteur : Laurent Pépin
Pages : 99 pages
Editions : Flatland
Thèmes : Poésie, troubles psychiatriques, hallucinations, biographie, imaginaire, psychiatrie…

Quatrième de couverture

Depuis toujours, j’ai du mal à établir des contacts avec les gens « normaux ». Quand je suis dans le trou noir, la tronche à l’envers, avec l’envie d’engueuler le vent et les oiseaux, je me dis parfois que ce sont des modèles en série, des ersatz, des brumes floues, sans consistance.

Alors que les bizarres, c’est plus noble. Eux, ce sont des modèles uniques qui sont nés sans mode d’emploi et en kit et qui ont dû se fabriquer seuls. Alors, bien sûr, ça donne des constructions très personnelles. Les idées ne sont pas au bon endroit, ou bien elles sont morcelées ou trop vastes, sans limites. Et parfois, il manque des pièces. C’est le problème des trucs en kit.

Je suis devenu psychologue et je travaille dans ce centre.
Souvent mon boulanger me demande si ce n’est pas trop dur de travailler avec les « fous ». Moi j’ai envie de lui répondre que ce qui est vraiment dur, c’est plutôt ce genre de dialogue, mais je me tais.

Et je ne peux pas répondre que parmi les monuments, on peut trouver des elfes.

Ma note

Note : 3.5 sur 5.

Mon avis

Alors tout d’abord nous suivons les élucubrations de notre narrateur et ses péripéties imaginaires.

On comprend assez vite qu’on est au delà de l’imaginaire pur et qu’on passe vraiment dans une altération de la réalité et je trouve que c’est très très bien décrit dans l’écriture.
Il est psychédélique à souhait ans tous les sens du terme je trouve.

J’ai trouvé le titre particulièrement bien choisi car finalement le petit monde intérieur de notre narrateur est à la fois monstrueux et plein de féérie. La féérie rattache à tout ce côté imaginaire et fabuleux, à l’elfe du héros qui amène tant de beauté dans sa vie. Et en même temps on a un côté monstrueux de son enfance qui resort…

Ce qui m’a intrigué c’est aussi que le héros est un psychologue qui travaille avec des personnes perturbées psychologiquement et dont leurs histoires et leurs délires se mêlent à sa vie, à son histoire, il les comprend, il les respecte et j’ai trouvé son positionnement en tant que professionnel très bien dans un premier temps.

En revanche j’avoue avoir moins aimé le fait qu’on est complètement et totalement dans sa tête de A à Z sans possibilité de comparer son univers intérieur avec ce qui se passe réellement dans la réalité. Je comprends que c’est sans doute un choix de l’auteur pour justement nous immerger totalement dans cette distorsion du réel et qu’on puisse quelque part s’identifier, identifier à quel point ça peut être perturbant pour la personne concernée. Donc à voir pour votre sensibilité, je pense que certains trouveront que c’est une force à ce livre.

Les +

  • On voit vraiment la déstructuration de la réalité, comment les idées hallucinatoires s’intègrent parfaitement au réel.
  • On voit aussi les gros changements dans l’attitude du personnage et l’altération du réel.
  • En même temps il y a aussi une composante « fantastique » avec cette fée, à tout moment on peut se dire que ce qu’il décrit est un récit fantastique et imaginer avec lui ce cauchemar.

Les –

  • Très perturbant pour le lecteur. Un peu trop perturbant à mon goût et en même temps on sort des sentiers battus et c’est ce qui est important et qui peut aussi vous donner envie.
  • Un peu fouillis par moment, j’aurai apprécier un point de vue multiples avec par exemple un avis extérieur notamment pourquoi pas vers la fin pour vraiment se rendre compte à quel point les élucubrations de notre narrateur sont éloignés de la réalité. Mais c’est sans doute le choix de l’auteur d’avoir gardé ce côté perturbant pour le lecteur.

Merci encore une fois à son auteur de me l’avoir envoyé, j’ai apprécié ce dépaysement qui me fait aussi comprendre à quel point les personnes en détresse psychique peuvent être loin de la réalité. En tant que professionnel auprès de ce public je trouve toujours ce genre de lecture utile et je pense que ce genre de lecture peut vraiment sensibiliser à la compréhension de ce qui se passe, y compris le déni dans lequel ils peuvent vivre.

J’espère avoir encore une fois réussi à vous intriguer et à vous pousser hors de vos sentiers battus. J’espère vous retrouver très vite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :