Monasphère

Coucou mes petites plumes ! Aujourd’hui un nouveau petit service presse qui m’a gentiment été envoyé par les éditions Ex Aequo. Je les remercie de m’avoir fait découvrir ce roman, voilà un moment que je n’avais pas lu de SF et ça fait du bien ! D’autant qu’il fait aussi réfléchir, bref vous allez voir on part pour 2118 accrochez vous !

Autour du roman

Auteur : Catherine Redelsperger
Editions : Ex Aequo
Pages : 192
Genre : SF, anticipation, légence, écologie, aventure, dystopie…

Gros point que j’ai aimé à la fin du livre vous avez toutes les sources qui ont donné les idées de l’intrigue à l’autrice et qui montrent aussi à quel point; l’univers qu’elle a construit peut être concret et devenir potentiellement réalité. Toutes les sources sont réelles ou sont de vraies citations qu’on a pu entendre.

Je trouve que ça apporte du poids au roman dans sa crédibilité. J’ai trouvé ça top !

Quatrième de couverture

Monasphère est un récit d’anticipation et d’action se déroulant en 2118, mais dont l’épaisseur historique remonte au XVIIIe siècle.

L’arrivée d’un étranger détraque l’équilibre de Monasphère, une communauté expérimentale de jeu de téléréalité écologique dont les règles du jeu, en un siècle, sont devenues les règles de vie.

«Le Futur doit être dangereux.»

Sur l’île Sainte-Hélène encerclée par le fleuve Saint-Laurent, Monasphère abrite une communauté expérimentale écologique, fondée sur des rites et légendes inspirés par la vie de Jeanne Mance.

En un siècle, les règles du jeu sont devenues des règles de vie.

De l’autre côté du fleuve, dans la ville de Montréal, les règles de vie sont devenues des règles de jeu.

De part et d’autre de la frontière, matérialisée par une épaisse couche de pollution, deux mondes figés coexistent dans l’ignorance l’un de l’autre.

Ils ont en commun le refus des crises, la peur du changement et la peur d’autrui.

Un jour, sur l’île, une panne survient.

Ses habitants découvriront ensemble le salut par le déséquilibre.

Ma note

Note : 4 sur 5.

Mon avis

Nous suivons principalement Niko et la petite Mona et quelques autres personnages. Ils vont donc devoir sauver Monasphère qui est un jeu de téléréalité un peu oublié, où les personnes à l’intérieur ne savent pas qu’ils sont dans un jeu… concept un peu particulier. Il faut savoir que le monde tourne autour des jeux notamment les jeux de rôles et jeux de télé réalité. il y en a de toutes sortes.

Alors globalement j’ai beaucoup beaucoup aimé ce livre, j’ai vraiment apprécié ma lecture. J’ai passé un super moment ! J’ai aimé découvrir cet univers, j’ai beaucoup aimé le scénario et les personnages. La construction du roman est aussi très bien travaillée. On apprend des choses sur l’univers, sur les secrets cachés au fur et à mesure. Ce que j’ai trouvé hyper intéressant.

Le scénario est cohérent et nous embarque, on a envie de savoir la suite, on a envie de connaître davantage cet univers et toutes les réponses ne sont pas amenées en même temps ce qui est très très cool puisque ça booste le lecteur à aller plus loin.

Néanmoins j’ai quelques petites réserves sur certains points. J’aurai aimé davantage approfondir les choses, davantage approfondir le roman, pourquoi pas un tome 2 car clairement la fin m’a laissé en pleine action et les derniers mots m’ont énormément frustrées de ne pas vivre tout ça avec les héros. Je n’avais pas envie de quitter Niko et la petite Mona, je n’avais pas envie de quitter Monasphère et la fin a été trop courte à mon goût j’aurai aimé comprendre davantage comment les choses arrivent à se résoudre. 

En revanche ce qui m’a énormément dérangé dans le livre ce sont le titre des chapitres qui sont en fait un résumé en quelques mots de … ce qui va se passer dans le chapitre à venir. Je me suis plus ou moins spoil plus d’une fois et pour le coup ça ça m’a agacé. D’autant que c’est dommage d’aimer autant ma lecture et de râler pour un titre de chapitre ^^’.

Je vous conseille vivement cette lecture qui va aussi vous faire réfléchir à l’écologie, la place de l’Homme, la robotique, et même la place de l’homme et de la femme, ainsi que les différences entre êtres humains.

Les +

  • Indéniablement l’écriture qui nous propulse dans l’univers, joue un peu avec nos nerfs dans le dévoilement des informations et qui nous immerge dans ce monde qui pourrait ressembler au notre…
  • L’univers justement, à la fois lointain et pas tant que ça qui a l’air extrêmement intéressant et qui semble beaucoup plus large que le roman.
  • Les personnages, je me suis totalement attachée à Niko et à la petite Mona, je vivais vraiment les choses avec eux et j’ai beaucoup aimé leurs changements au long du roman
  • La morale qu’on peut en tirer. A la fois écologique, humaine, sur la tolérance aussi, bref une dystopie qui sous couvert de fiction a quand même un fond très intéressant et profond.
  • Ce fut une lecture très très agréable.

Les –

  • Les noms de chapitres qui vraiment m’ont bloqué par moments (surtout en plein action)
  • La fin qui a été un peu courte à mon goût j’aurai aimé qu’elle soit davantage développée et ne pas laisser mes héros ^^

Voilà mes petites plumes ! J’espère vous avoir encore une fois donner envie de pousser votre curiosité car vraiment ce roman en vaut la peine, et c’est super de pouvoir lire et vous partager ce genre de lectures !

Prenez soin de vous et bonnes lectures à tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :