De l’autre côté du lac

Coucou petits lecteurs ! J’espère que vous allez bien et que vos lectures vous plaisent en ce moment ! Aujourd’hui nous parlons d’un nouveau petit service presse (oui en ce moment je l’avoue j’enchaîne les services presses ^^). Il est un peu éloigné de mon genre de lecture habituel, on est sur de la fiction beaucoup plus contemporaine.

Autour du roman

Auteur : Stefano Lucrati
Pages : 252
Maisons d’édition : Jets d’Encre
Genre : Contemporain, fiction, livres, écrivain, psychologique…

Quatrième de couverture

Un personnage de roman peut-il être doté de sa propre existence et s’évader de la fiction pour errer à sa guise dans la réalité ? C’est l’énigmatique défi auquel une inconnue soumet Stéphane Louquié, écrivain bougon et taciturne. D’abord réticent, il se laisse entraîner dans une histoire aux conséquences insoupçonnées qui ravive tout un pan enfoui de sa mémoire et chamboule sa vie jusque-là bien réglée. Car, quand sonne l’heure de solder ses comptes, on ne se débarrasse pas si facilement des ombres du passé…

Dans ce roman où l’on ne discerne bientôt plus le vrai du faux, Stefano Lurati interroge sur la frontière ténue entre réalité et fiction mais aussi entre délire inconscient et passage à l’acte, frontière floue et nébuleuse qu’il est toujours risqué de franchir sous peine de se retrouver, à son tour, perdu de l’autre côté du lac.

Ma note

Note : 4 sur 5.

Mon avis

Assez loin de mes habitudes j’avoue j’ai pris mon temps pour le lire celui-ci ! Il s’agit d’un genre pour moi qui s’apprécie et se lit au calme et petit à petit. J’ai eu un peu de mal au départ mais je me suis assez vite laissée prendre même si je n’aurai pas lu la moitié du livre d’un coup.
Il me fait penser à une balade calme et reposante. Du moins pendant les trois quart environ ^^

On suit globalement 2 protagonistes, d’un côté Etienne qui est un jeune homme qui va découvrir la vie et l’amour etc… de l’autre côté nous avons Stéphane … l’auteur du livre dont Etienne est le héros. Nous suivons donc l’auteur et son œuvre petit à petit et la construction de celle-ci et comment bien sûr des éléments du quotidien de Stéphane vont influer Etienne et son parcours … J’ai d’ailleurs trouvé cette partie très intéressante, voir comment la réalité et la fiction se renvoie la balle et comment se construit un roman et comment Stéphane aborde les choses.

Très intéressant, très « calme » il se passe des choses et des événements mais on ne peut pas dire que ce soit un roman d’action non plus, on voit les éléments et personnages évoluer … et puis une fois qu’on se fait totalement au rythme, qu’on apprend à apprécier cette petite balade un peu hors du temps… on est environ aux trois quart du livre paf ! Là je me suis perdue ^^’

C’est assez dommage, j’aimais la dynamique du livre et j’avoue être restée complètement sur ma faim pour ce qui est des révélations et des réponses ^^’
Je pense que c’était le but recherché de rester évasif et de perdre un peu le lecteur sur la fin dans une confusion de qu’est ce qui est réalité, à quel point la réalité déteint sur la fiction ou inversement ? Et j’ai trouvé la chose très intéressante … jusqu’à un certain point qui m’a juste laissée confuse justement…

L’écriture est très très belle et j’aime énormément la plume qui sait utilisé les bons mots et ne pas être trop lourde pour nous décrire les éléments et nous projeter dans le roman !

En résumé, c’est une bonne lecture, on se laisse porter par les événements et même bercer par moments, par le voyage, le rythme, la plume mais j’ai été déçue de la fin qui m’a vraiment laissée confuse et avec si peu de réponses…

Les +

  • L’écriture que j’ai vraiment trouvé très belle et poétique
  • Ce lien ténu tout au long du livre entre réalité et fiction, à quel point l’auteur met de lui dans son roman et à quel point éventuellement le roman peut déteindre sur l’auteur …
  • Le côté psychologique où on cherche à comprendre ce qui se passe et où on échafaude mille et une possibilités pour expliquer les événements…
  • Ce côté calme et paisible dans le rythme de lecture où on se laisse bercer.

Un bon romancier ne guide pas ses personnages il les suit. Un bon romancier ne crée pas les événements de son histoire, il les regarde se dérouler et ensuite il les écrit. Un bon romancier finit par réaliser qu’il est secrétaire, et non pas Dieu

Stephen King

Les –

  • Cette fin qui ne répond pas du tout à plusieurs éléments ce qui m’a un peu chagriné ^^’
  • J’ai aimé le côté flou entre réalité et fiction mais à un moment trop de flou pour moi, c’est dommage encore une fois mais il est possible que certains lecteurs apprécient de ne pas avoir réellement le fin mot de l’histoire ^^

Voilà petites plumes curieuses, j’espère que vous aurez envie d’aller vous plonger dans cet autre côté du lac afin de vous faire vous même votre avis ! Il peut vraiment vous embarquer dans ses eaux pas si calmes que ça …

Encore merci aux éditions jets d’encre qui me l’ont envoyé !

Je vous souhaite de belles lectures prenez soin de vous !

3 commentaires sur “De l’autre côté du lac

Ajouter un commentaire

  1. Les avis de lecteurs sont souvent passionnants à découvrir pour un auteur et confirment une vérité: il y a autant de lectures possibles que de lecteurs. Chacun peut trouver ses propres réponses de l’autre côté du lac car il ne faut surtout pas compter sur l’auteur pour toutes les lui fournir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :